23/05/2013

Émeutes en Suède, la bienpensance à la manoeuvre

Après avoir quelque peu ignoré les émeutes qui frappent la Suède, nos médias ont dû se résoudre à informer sur le sujet. Une information tout ce qu'il y a de plus honnête et pas biaisée du tout. Exemple: Le Temps d'aujourd'hui.

1) Le titre du papier d'abord: "Les doutes naissent sur le modèle d'intégration suédois."

Affirmation Implicite: la Suède est la vraie coupable de ces émeutes, elle a appliqué un mauvais modèle. 

2) "Ces incidents auraient pour origine la mort à Husby, un quartier défavorisé de la capitale, d'un habitant de 69 ans abattu par la police."

"Auraient", car le lien entre la mort d'un homme (un joueur de cartes boudhiste?) et ces émeutes est forcément incompréhensible. Pourquoi la police lui en voulait-elle? Le journaliste qui aime aller à l'essentiel nous demande seulement de retenir qu'il habitait "un quartier défavorisé".

3) "Husby est l'un des endroits les plus déshérités du pays... un chômage élevé..."

Ceux qui cassent et brûlent sont vraiment très malheureux, probablement broyés par ce mauvais modèle d'intégration.

4) Le Premier ministre a appelé au calme alors que "les incidendies de voitures, dégradations et jets de pierre" se sont étendu sà d'autres quartiers "à la fois les plus pauvres et ceux qui concentrent la plus forte population immigrée"

Encore plus pauvres et malheureux que les précédents!

Notons qu'après avoir posé le cadre idéologique dans les cinq premiers paragraphes, le journaliste ose écrire dans le sixième les mots aux effets tant redoutés: "population immigrée".  Tiens, c'est elle qui est à l'oeuvre?

5) 7ème paragraphe: "La Suède esr un pays qui reçoit de grands groupes d'autres pays. Je suis fier de cela", déclare le chef du gouvernement, qui reconnaît qu'il y a souvent "une période de transition entre les différentes cultures"...

Bon, on devine qu'il ne faut pas s'inquiéter... Mais on aimerait tout de même comprendre...

6) Le lien est entre les paragraphes suivants est difficile à saisir (la police s'active, on reproche à la presse de "surinterpréter", à la police de "généraliser"; quelques citations n'apprennent rien.)

7) "L'extrême droite a dénoncé une politique d'immigration irresponsable". Et le journaliste de citer:  "Jamais auparavant on n'avait dépensé autant d'argent qu'aujourd'hui dans les banlieues à forte population immigrée." (...) "un nombre d'élèves par classe très bas, des bibliothèques flambant neuves, des maisons de jeunesse qui ont des horaires généreux"...

Oui, vraiment, y a que des nazillons pour oser affirmer que la Suède et son mauvais modèle d'intégration auraient fait des choses pareilles!

8) Et notre fin journaliste de rappeler en conclusion que Stokholm avait déjà été touchée "par des troubles" en 2010 "à Rinkeby, autre quartier défavorisé".

Casser, brûler, agresser la police sont devenus pour nos médias autant d'actes de résistance contre l'injustice.

Vous ne verrez donc jamais ce genre de titres:

"Les doutes naissent sur la volonté d'intégration des immigrés".

Preuve: faites une recherche avec les mots: "émeutes Suède". Vous constaterez que Pavlov a encore de beaux jours devant lui. Quant à cet article du Temps, on en trouve de nombreux éléments dans un papier du Soir... Sans vouloir médire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

 

Commentaires

Les journalistes sont des misérables à la botte de l'Internationale Socialiste.

Écrit par : Victor Winteregg | 23/05/2013

Il y a la façon tendancieuse de l'écrire, que vous analyser très bien, et la façon de le montrer: Dans AUCUN média européen je n'ai pu voir une photo ou vidéo claire et nette des émeutiers, en en voit plus dans les journaux US (Huffington post par ex.)... C'est pour ne pas donner une mauvaise image des Suédois blonds aux yeux bleu qui brulent des voitures ?

Écrit par : Eastwood | 23/05/2013

Les gouvernements enfument la réalité et la presse est aux ordres, ça se passe comme dans les années 30, par contre dans l'ombre de nos dirigeants, de quelque bord que se soit semblent dépassés, comme si la "ligne rouge" était loin derrière. Mais manifestement il se passe des choses que nos politiciens cherchent à minimiser et c'est là que le problème se pose en premier lieu !

Manque total de transparence entre les élus et leurs électeurs !

"Après moi le déluge", et cette forme de "politique" s'observe dans tous les secteurs tant économiques, sociaux que moraux et ce n'est pas d'hier !

Comme si certaines classes politiques, après avoir bénéficié des périodes glorieuses cédaient leurs pouvoirs aux premiers venus, aux populistes et autres bougillons brunâtres !

Ça, nous ne pouvons plus dire que les mouvements islamistes ne l'ont pas compris, d'ailleurs ils se alliés avec les extrêmes depuis le début de leurs "croisades", voir même avec les nazis lors de la grande dernière !

Hier soir sur France3, est passé un reportage sur les "frères musulmans", on y voit les alliances faites entre les islamistes et les nazis, particulièrement l'ex grand mufti de Jérusalem, fondateur des brigades ss musulmanes qui, après la guerre avait comme objectif de continuer les sales besognes d'himmler et d'hitler et d'exterminer les populations juives des pays arabes et du futur état état d'Israël !

Oui, quantité des ces musulmans se disant modérés adhèrent aux causes des frèros musulmans et ce sont eux qui ont prix en grande majorité les routes de l'Europe pour y installer leur charia !

Donc, tout au long des années passées, nos gouvernements européens savaient très bien qui, a pris le pouvoir en Egypte et en Tunisie, nous pouvons même affirmer que la plupart des états européens tissent des liens avec ces extrémistes et cela depuis de nombreuses années, comme si tout était programmé !

Écrit par : Corto | 23/05/2013

Pendant que nos politiques embourgeoisés, enfermés dans leurs idéologies se focalisent sur la crise, le chomage, le mariage pour tous, l'élargissement de l'Europe etc...cette pauver Europe est en train de perdre son âme en silence.
En deux décennies, de part sa politique de peuplement elle a accueilli des millions de malheureux...sous couvert du droit d'asile,du regroupement familial, des filières clandestines mafieuses etc...etc...des millions d'extra Européens sont rentrés...ce ne sont plus les Italiens, les Espagnols , les Portugais qui étaient blancs, avaient la même religion, mode de vie, culture , etc..avec une histoire et une civilisation commune . Pourtant , il a fallu plusieurs générations pour qu'ils deviennent citoyens et fiers de leur assimilation totale.
On n'est plus dans la même configuration. Les nouveaux arrivants sont souvent ceux qui ont fuit la misère .Ils n'ont pas eu la possibilité dans leurs pays d'origine au droit à l'éducation, la formation, la citoyenneté etc...Ils sont dans la survie ...le premier but est de manger à leur faim , de consommer et d'envoyer de l'argent à leurs familles pauvres restées au pays. Avec la crise , et les désillusions ( ici, ce n'est pas l'éden qu'ils avaient vu dans leurs paraboles au pays). Alors ils se replient sur eux mêmes faute de pouvoir faire cet immense effort d'intégration, d'apprentissage, de formation, etc...il ne faut pas se voiler la face car 95% ne seront pas acceptés s'ils faisaient par exemple un dossier d'immigrant au Canada. Il ne leur reste plus qu'à imposer d'autres lois, un autre mode de vie , une autre civilisation etc ...puisqu'ils n'ont pas les moyens intellectuels pour s'intégrer...
Les uns ont ramené dans leurs valises l'Islam et l'ignorance, ce qui va les plomber et contruire des murs autour de leurs enfants qui seront marginalisés, inintégrables. Les autres , venant d'Afrique subsaharienne ramènent la polygamie , l'excision des filles et des traditions médiévales et des problèmes graves d'intégration et de communautarisme.Je ne veux pas voir tout en noir, mais seule une minorité de ces nouveaux arrivants s'intégreront... ceux qui aiment l'Europe et la liberté et n'obéissent plus au dogme , ni à la tribu.
Vive ceux qui nous gouvernent ...en France , en Suisse et dans toute l'europe en espérant qu'il n'y aura pas un début de guerre civile dans les années à venir.

Écrit par : Un observateur | 23/05/2013

Je voudrais ici vous exprimer mon soutien. Ma famille politique, la gauche, en continuant à s'obstiner à ne pas voir le problème islamiste en Europe (en Suisse aussi.. venez faire un tour dans le quartier des Eaux-Vives ... vous comprendrez) et en train de faire une grave erreur.
1. Elle laisse le champs libre aux islamistes radicaux, mais aussi à une islamisation plus modérée qui l'air de rien prépare le terrain aux plus radicaux (cette dernière, hyper protégé par les radicaux d'une part et les "tolérants coûte que coûte" peu à peu s'installe avec leur pratique quotidienne de l'islam)
2. Elle laisse la place aux mouvements de droite radicales en Europe..

Bref.. à ne pas mettre les limites qui s'imposent nous risquons gros...

Mon discours auprès de ma famille politique est discordant et je sens ça et là que je dérange.. les discussions finissent en queue de poisson, on évite le sujet, on me fait comprendre qu'il ne faut pas faire d'amalgame... plus les jours passent, plus la réponse sera difficile et douloureuse...

Je tiens aux valeurs laïques et je les défendrais jusqu'au bout .. et il est clair que l'islam ne peut pas s'intégrer à un modèle laïque...

Nous devons être ferme:
> pas de voile ..point barre (l'année passée une jeune fille au promotion des écoles à GE portait le voile... est-ce légale Mr Beer ?...)

> Pas de burka sur les bords du lacs.. qui peut trouver normal que des femmes recouvertes de la tête au pied puissent se promener en bafouant tous les droits acquis pendant des siècles et des décennies de lutte.. A oui j'oubliais ils amènent leur pétro dollard.

> Pas d'affichette "Hallal" à tous les coins de "Kebab".. oui je suis choqué de voir s'implanter dans mon quotidien, dans mon pays, tous ces détails qui ne trompent pas..
Et que fait ma famille politique.. elle parle d'intégration... mais malheureusement pas d'intégrisme...

Nous ne sommes pas une terre d'Islam et nous devons le faire savoir et le faire respecter..

Écrit par : Léon | 24/05/2013

En parcourant des quotidiens Nationaux français et internationaux (7) on constate que la majorité des journaleux ont les mêmes réflexes, dise ou écrivent à peu près la même chose. Non, ils ne sont pas nés de parents identiques. Non, ils n'ont pas été clonés. C'est bien plus grave: "Ils sont allés dans les mêmes écoles de la médiocrité" ils sont les lèches bottes des politiciens en quête de billets.

Ils ont côtoyé les camarades dans des universités ou formations de mêmes types. Ils se copient entre eux, fond l'amour entre eux, se racontent les mêmes histoires, des histoires de Paons et poules mouillées.

Pour celles et ceux qui se sont dirigés en politique ou dans la fonction publique, Ils deviennent des robots de la langue de bois et des mensonges, très bien rémunérés. Trop pour certains, On a les noms.

Une minorité de journalistes et de politiciens fonds leur travail, il faut vraiment chercher là ou c'est possible pour avoir la réalité des informations. On y passe de plus en plus de temps, faire le tri c'est laborieux.

Ces gens, "instruits-idiots" ne se doutent pas qu'ils détruisent doucement la Liberté d'expression et d'information qu'ils devraient défendre en priorité. Ils ne se doutent pas que notre Liberté et celle de nos enfants devra être défendue autrement que sur un clavier d'ordinateur ou avec un stylo.

Vous avez raison Mireille Vallette de démontrer que ces gens manipulent ou ne fond pas leur métier dans l'efficacité et dans l'honneur. Ils sont à la botte de l'Eurabie elle-même soumise à Obama, les seigneurs et ses baronnies européennes, alliées des monarchies de l'islam sunnite ou chiite c'est au choix.

Les mots "musulmans" "islamistes" ne figurent dans aucun des sept quotidiens que j'ai lu.

Il faut se préparer au pire. Même de plus en plus de musulmans rejettent l'islam tel qu'il est enseigné dans les écoles coraniques ou dans les mosquées. (France 24 cet après-midi suite à l'attentat au Nigéria et en Angleterre)

Certains de nos journalistes serait-il plus cons que ces musulmans qui nous avertissent au péril de leur vie et leur famille? Si oui, on est mal, mais les collabos le seront également un jour ou l'autre.

Écrit par : Pierre NOËL | 24/05/2013

En lisant entre les lignes de l’article du Matin, on comprend que le problème des émeutes et de la délinquance en Europe ne vient pas de la banlieue, ni du prétendu racisme. Les causes sont plutôt à chercher dans une certaine addiction au parasitisme social induit par des prestations sociales trop généreuses qui n'encouragent pas les immigrés essayer de s'intégrer professionnellement, puisque même sans travail ou avec un emploi sous-qualifié, ils n’ont pas de problèmes matériels flagrants.

Avant l’arrivée de l’état-providence, dans les années 20 ou 30, les immigrés arrivant en Europe devaient galérer, car il n’y avait pas de filet social, mais ils savaient où était leur place, ils savaient qu’ils n’allaient pas d’un coup arriver au sommet de la société par le miracle de l’affirmative action, ils poussaient leurs enfants à étudier et à s’intégrer dans la vie sociale et professionnelle de leurs pays hôtes, sans revendications démesurées. Et leurs descendants sont aujourd’hui 100% intégrés dans nos sociétés. Je suis là pour en témoigner.

Écrit par : Mikhail | 24/05/2013

Votre article tombe à merveille. Aujourd'hui je viens de relire des commentaires que je fais depuis plusieurs mois sur des articles du Figaro, journal national français, plutôt de droite.
J'ai constaté avec surprise que plus de la moitié de mes commentaires n'ont pas été imprimés, ont été refusés par cette bien-pensance socialiste qui musèle de toute évidence (la preuve en est) tous les médias officiels de France, et donc, j'imagine, d'Europe.
Et si je vais plus loin, et là vous ne serez pas étonnée, la majorité des commentaires non publiés concernent l'islam, les musulmans, la charia, l'immigration africaine et maghrébine,etc.... tous ces sujets qui ne font pas partie du "politiquement correct".
Pour la plupart, je reconnais que j'écris "à l'instinct", mais certains sont simplement informatifs et objectifs et même ceux-là sont refusés.
La liberté d'expression est bien écornée chez nous....

Écrit par : TIARD Martine | 24/05/2013

"Les doutes naissent sur la volonté d'intégration des immigrés".

et c'est justement ce message en creux, non exprimé, que l'on retient le plus!

Écrit par : Pierre à feu | 24/05/2013

http://www.youtube.com/watch?v=MM8zOBOFFHw

Écrit par : Loufox | 25/05/2013

Tant que la grande majorité des "musulmans" ne sont pas prêts à lutter contre les "islamistes", ils sont à considérer comme, pour employer un terme généralement utilisé en d'autres circonstances des "collaborateurs".
Cela ne signifie pas qu'ils sont condamnables en tant que personnes ni au plan moral individuel ni au plan juridique, mais ce sont des ennemis implicites des cultures autres que la leur.

Écrit par : Mère-Grand | 25/05/2013

Martine TIARD@ Je vais souvent en France, et j'y lis le Figaro.Je suis à chaque fois extrêmement déçu par le niveau de ce journal que l'on dit de droite. De droite, peut-être, mais très catholique et donc très complaisant avec les croyants de la religion soeur. Il y a de plus en plus alliance entre croyants contre les gens normaux qui ne se résolvent pas à être esclaves d'une croyance primitive et devenue stupide aujourd'hui, qu'elle soit chrétienne ou musulmane.

Écrit par : Géo | 25/05/2013

Regardons les choses comme elles se présentent, les gouvernements sont incapables même si ils le voulaient d'agir face à ce raz-de-marée tant en nombre qu'en cas rapportés au niveau judiciaire, en France selon les chiffres de la police plus de 200'000 voitures sont volées, seulement la moitié sont retrouvées, en grande partie brulées, pourquoi, une fois brulée le numéro de châssis est récupéré avec la carte grise et le véhicule volé est ré-utilisable pour les mafias de voitures volées, une grande partie de ces sont exportée dans des pays moins regardant, ce trafique rapporte aux mafias selon les chiffres officiels plus de 45 milliards d'euros par an !

Parallèlement, les camions volés et introuvables une fois introduits dans les zones de non-droit dans pratiquement tous les pays européens, les résultats de ces vols représentent en France un butin de plus de 4 milliards d'euros par an !

Les trafiques de drogues représentent un chiffres d'affaire mondial supérieur à 500 milliards de dollars, aucune statistique affiche des montant pour l'Europe, mais c'est sans doute la plus importante source de revenus clandestins contrôlés par les réseaux mafieux.

Les ventes d'armes illégales, en France le nombre d'armes vendues illégalement dépassent le chiffre de 2 millions selon les polices françaises, ce chiffre est certainement nettement à la hausse si l'on prends en compte les armes de guerre arrivant en France par containers entiers sans contrôle.

La prostitution et ses 40'000 filles pour la plupart connectées à des réseaux islamistes et albanais, ce trafique d'êtres humains rapporte également des milliards aux truand barbus.

Alors les paroles de paix et d'amour avancées par les musulmans modérés font pâle figure face à tous ces réseaux extrêmement lucratifs qui ne vont qu'accélérés la venues de nouveaux candidats musulmans aux frontières de cette nouvelle Europe impuissante et certainement complice à un niveau politique face à ces gigantesques réseaux financiers criminels comme lors de la prohibition aux USA dans les années 20.

Que personne ne me dise que de pareilles sommes se chiffrant en centaines de milliards laissent les politiques insensibles aux tentations diverses, que ce soit à gauche comme à droite !

Écrit par : Corto | 25/05/2013

Il faudra bien penser à organiser une manifestation Européenne à Bruxelles et à Strasbourg contre l'islamisation de l'Europe. Européens d'Europe unissons-mous !

Écrit par : DURADUCOL | 25/05/2013

voilà l'exemple souhaité par les politiques de tous bords, je parle du commentaire de Duraducol, les prémisses d'une guerre civile intercommunautaire !

Transformer l'Europe en Syrie !!

Bravo Duraducol, vous avez illustré ce sur quoi les politiques misent, ils s'en mettent plein les poches, tant avec le truchement des subventions européennes tout azimuts que par le biais des réseaux mafieux et pour remettre le compteur à zéro, puisque les guerres entre états ne son plus envisagables, les guerres civiles viennent effacer le tableau et la boucle est bouclée !

Tout l'arsenal est prêt pour entammer des massacres entre populations et le rascisme devient d'un seul bond, le seul moteur social à cause de la faillite des pseudos politiques fatigués de se rassasier, je n'ai aucun doute,égalemment, que les instigateurs de telles non-sens sont les nantis de ces politiques dévastatrices, ou plutôt de ces non-politiques !

Avec encadrées en rouge, "tout ça, c'est à cause des juifs" et ce sera à nouveau les grandes et mêmes valeurs que nous avons connus qui la une des colonnes de certaines presses !

Non, ce scénario ne passera pas, même si tous les criminels de la politiques le souhaiteraient de tous leurs voeux !

Ca ne marchera pas, parce que tout le monde s'en prendra aux forces publiques en premier, non, le modèle syrien ne prendra pas en Europe, parce que dans un des cas, les syriens n'ont plus rien à perdre alors qu'en Europe, l'économie n'a jamais été aussi performante, malgré les mises sur pied de travailleurs, non, ce qu'il va simplement se passer, ce sera un retour en arrière dans le grand projet européen, un retour aux frontières nationales et aux monnaires souveraines, ça n'ira pas beaucoup plus loin dans un premier temps, c'est à dire pour les 5 ans à venir !

Les élans nationalistes vont encore pour une fois se traduire par les scrutins, avec un sursaut des ultra-nationalismes, le piège FN pour la France fonctionne à merveille , la pagaille, se sera juste après, face à l'impuissance généralisée d'un tel pouvoir, plutôt, pour ne pas changer, d'un tel non-pouvoir !

Écrit par : Corto | 26/05/2013

contrairement au déni de Cameron qui continue de prétendre que l'islam n'est pas concerné par ces attentats, un Imam malaisien fait la déclaration suivante :

C'EST

un Imam malaisien, qui dresse un simple constat , depuis 1948, et le jour de la "nakba", combien de ramadan et jours de jeune,??, combien de martyrs,?? combien de morts, de guerres perdues ??, nous sommes des centaines de millions d'arabos-musulmans contre une poignée de sionistes, rien n'y fait, des milliers d'Imams, des milliers d'heures de prieres, rien n y fait, des sacrifices, attentats boycott, etc..., rien n'y fait, rendons nous a l'évidence, ce pays, ce peuple, est protéger par une source divine, ce que nous aurions du comprendre en 1948, quand les armées arabes de 5 etats sont retournés chez elles complétement defaites, nous aurions du comprendre, que les guerres de 56, 67, 73, plus les conflits israélo-palestinienne, nous sommes defaits partout, allons nous enfin comprendre que ni les scuds de hussein, ni les roquettes par milliers, n'ont meme pas fait un seul blessé, apres, encore combien de guerres, de morts comprendrons nous que allah, les anges, les saints, sont leurs protecteurs, rien n y fera, il est temps de se retirer sur la pointe des pieds, car la colere d'Allah sera terrible, pourvu qu'il nous pardonne, que sa colére ne soit pas rétroactive, nous avons simplement oublier que ce peuple, est le peuple choisit par l'Eternel.

IMAM CHEKH HOSSEIN IMRAN

Écrit par : Corto | 26/05/2013

Il faut lire: "Certains de nos journalistes serait-il plus cons que ces musulmans qui nous avertissent au péril de leur vie et leur famille? Si oui on est mal, les collabos devront répondre un jour ou l'autre"


Écrit par : Pierre NOËL | 24/05/2013

Écrit par : Pierre NOËL | 26/05/2013

Merci d'avoir pris le temps de "traduire" cet article et d'en proposer une version épurée de tout ce galimatias politiquement correct même si, malheureusement, je crains qu'elle ne soit lue que par ceux qui étaient déjà capables d'en discerner l'imposture. Néanmoins, c'est une tâche nécessaire et par la même occasion rassurante, qui prouve que le lavage de cerveau n'a pas encore atteint l'ensemble de la population et qu'il en reste encore quelques uns qui souffrent de ces "anomalies" que sont, de nos jours, la lucidité et l'esprit critique. Au fait, vous mettez en avant une excellente idée : reformuler les titres de la presse à la solde du régime totalitairement bienpensant. Travail titanesque, certes, mais salutaire!

Écrit par : Simone | 26/05/2013

Les commentaires sont fermés.